Une bâche à bulles est un dispositif très prisé dans le domaine de l’entretien d’une piscine. Elle offre plusieurs avantages et est facile à utiliser. C’est un investissement très fructueux. En effet, grâce à sa spécificité, une couverture à bulles permet de minimiser les coûts en entretien.

Qu’est-ce qu’une bâche à bulles ?

Une bâche à bulles est un équipement de protection de la piscine ou du bassin. Elle est également appelée, bâche d’été. Elle est comme une couverture isothermique pour piscine et elle est à poser à même la surface de l’eau. La bâche à bulles a plusieurs utilités. En premier lieu, elle a pour fonction de préserver l’eau du bassin ou de la piscine contre les saletés et impuretés. En d’autres termes, elle permet de garder la propreté en évitant l’intrusion de débris et de déchets. De plus, la bâche assure le maintien de la température de l’eau. Effectivement, sa caractéristique isotherme permet de garder la chaleur et limite l’évaporation de l’eau. Il est à noter que la bâche à bulles ne constitue pas une couverture de sécurité, sauf si elle répond à la norme NF P 90-308 et peut supporter un certain poids. Toutefois, c’est un dispositif qui va permettre de profiter un peu plus longtemps la saison de baignade. La bâche d’été a un fonctionnement tout simple. Ses bulles, composées d’air, en contact avec l’eau activent la capacité isothermique, car elles créent ainsi, une couche d’air isolant. Il existe deux catégories de bâches à bulles. Plus prisées dans les régions à basse température, les bâches transparentes sont facilement traversées par la chaleur. Par contre, l’action de la photosynthèse risque d’altérer le bon équilibre de l’eau. Le deuxième type est les bâches à bulles opaques qui limitent l’effet de photosynthèse. Mais elles ne sont pas pour autant moins performantes que les premières pour réchauffer la piscine. Pour voir ces différents modèles, vous pouvez visiter des sites comme sheltom.fr.

Utilisation et entretien de la bâche à bulles

La bâche à bulle s’étend sur la surface de la piscine. Le côté bulles en contact avec l’eau tandis que le côté lisse visible. Elle peut être utilisée du printemps jusqu’à la fin de l’automne. Toutefois, il est recommandé d’enlever la bâche au moment le plus chaud de la journée, pendant l’été. En effet, il y a risque de grande montée de température. Il est à noter qu’une température de plus de 30% peut user rapidement la bâche. Tout comme le chlore. Aussi, lors de l’ajout de chlore ou traitement choc, éviter de la remettre et attendre 48h avant de le faire. Par conséquent, il est conseillé de surveiller le taux de chlore et le taux de Ph également. Effectivement, une eau trop acide entraine une dégradation de la couverture. Par ailleurs, en aucun cas, il ne faut pas marcher ou s’allonger sur une bâche à bulles. En effet, sur l’eau, cela constituerait un danger. Et hors de l’eau l’effet du poids pourrait détériorer les bulles. En ce qui concerne la protection de la bâche, un enrouleur peut être disposé afin de faciliter le déploiement et le rangement. Ce qui permet de la protéger plus efficacement. Mais avant de la ranger, il est impératif de rincer la bâche pour se débarrasser des résidus chimiques. Après le rinçage, il ne faut ni la tordre ni la plier, car cela endommagerait les bulles.

Caractéristiques de choix d’une bâche à bulles

Il existe de multiples modèles de bâches d’été. Certains paramètres sont à considérer avant d’en acheter une. Déjà, il faut tenir compte de la forme et de la taille. En effet, elles doivent être conformes à celle de la piscine. Afin d’optimiser la protection et de garder l’esthétique. Pour une piscine aux mesures standards, il existe des bâches pareilles. Sinon, il est toujours possible de commander une couverture sur mesure. Ensuite, comme nous l’avons vu un peu plus haut, l’enrouleur peut être un bon allié. Surtout pour une piscine à moyenne ou grande taille. Et concernant l’enrouleur, il peut être manuel ou motorisé. Vous avez également le choix entre un enrouleur fixe ou mobile sur roulettes. Au niveau de la couleur, il s’agit surtout de choisir la fonction sollicitée. C’est-à-dire que si on veut plus la fonction isotherme, il est préférable d’acheter une bâche à bulle de couleur transparente. Par contre, si c’est plus la fonction réduction photosynthèse qui intéresse, opter pour un modèle de couverture opaque. Ce dernier est plus efficace contre le développement des algues en plus de sa capacité à chauffer l’eau. Ensuite, il faut bien choisir l’épaisseur de la couverture. En général, plus elle est épaisse, plus elle est efficace et de qualité. Les bâches trop fines peuvent présenter un risque de fuite de chaleur et elles sont moins étanches. Et bien sûr, le paramètre prix est aussi important. Mais ce ne sera pas difficile puisqu’il y a plusieurs modèles avec plusieurs prix qui répondront aux besoins et aux goûts de chacun.

Avantages et inconvénients de la bâche à bulles

Comme nous l’avons vu dans les premiers chapitres, l’utilisation de la bâche à bulles permet de protéger la piscine contre les saletés. Ce qui conduit à une réduction de fréquence d’entretien. Donc, une économie de temps et d’argent. Effectivement, sa capacité à lutter contre la formation des algues réduit l’utilisation des produits. En outre, son statut isotherme fait d’elle un dispositif de chauffage d’eau naturel. Grâce à la capture de la chaleur et sa transmission en profondeur, la bâche à bulles permet de faire des économies en énergie. Et le fait qu’elle réduit et limite l’évaporation d’eau induit une économie en chlore. En effet, le chlore, sous l’effet de la chaleur, peut s’évaporer. L’option enrouleuse rend l’utilisation de la bâche plus facile. Et en plus, cela évite son usure. En ce qui concerne la sécurité, bien qu’elle ne se compare pas à une couverture de sécurité, opter pour une bâche répondant à la norme NF P90-308 assure la sécurisation de la piscine. À propos des inconvénients d’une bâche à bulles, l’un des problèmes est que les déchets qu’elle est supposée retenir se retrouvent dessus. Et sans entretien et nettoyage de la couverture, ces saletés pourraient l’endommager. Quelques contre-indications sont également à prendre en compte. Comme l’enlèvement de la bâche au-delà d’une certaine température et lors d’un traitement choc. Mais quoiqu’il en soit, au vu de tout cela, il est clair que l’utilisation d’une bâche à bulle présente plus d’avantages que d’inconvénients. En effet, ces derniers peuvent être évités grâce aux conseils d’utilisation et à un bon choix de modèle.